La charge mentale

Extraire la beauté qui se trouve dans mon quotidien me permet de me  "décharger"  et de me recentrer, moi, maman de trois enfants en bas-âge et femme active. Il devient presque un acte féministe de résistance personnelle contre la charge mentale ménagère, sujet d’actualité qui pèse sur les femmes. Ici, les photographies en positif suggèrent la grisaille du quotidien domestique et son fardeau sur mes épaules, et le négatif, au contraire lumineux est comme une porte ouverte donnant sur mon imaginaire salvateur et libérateur.

Si mes photos témoignent du poids du quotidien, il n’en est pas moins dépourvu de poésie. C’est pour témoigner de cette beauté que j’intercale dans la série « charge mentale » les clichés plus apaisants de paysages naturels de la série « silhouettes», comme des respirations, de petites bouffées d’oxygène. Assemblés en triptiques, le tumulte anxiogène domestique et l’immobilité des paysages en contre-jour offrent un contraste intéressant. La dernière photo de paysage interroge avec son grillage en plein centre. Y-a-t-il réellement une issue à la charge mentale ? A chacune d'y trouver sa réponse.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now